17 mars 2019

Les enfants du silence : donner une voix à ceux qui n'en ont pas - Céline Boussié

Auteur : Céline Boussié
Editeur : Editions Harper Collins
Genre : Littérature française - Témoignage
Parution : 13 Février 2019   -   208 pages


Ma note :

Céline Boussié est embauchée en 2008 comme aide à l'IME de Moussaron dans le Gers. Sans diplôme, ni expérience, elle apprend sur le tas à s'occuper d'enfants et d'adolescents handicapés et polyhandicapés. Le travail lui plaît beaucoup, elle s'attache à ces jeunes en souffrance et n'hésite pas à se former et à passer des diplômes pour en faire son métier. Les tâches sont difficiles sur le plan physique et psychologique. Mais Céline y met tout son cœur et son énergie, consciente que sa présence est primordiale pour le bien-être de ces enfants.
Plus les mois passent, plus des anomalies sont perceptibles. Des actes inhumains, dégradants et violents sont constatés. Personne ne dit rien. C'est le monde du silence. Puis, des enfants décèdent. Un malaise s'installe et ne cesse de grandir. Céline se renseigne, interpelle la hiérarchie. Ses questions dérangent, irritent jusqu'au jour où elle prend la décision de dénoncer à la presse ces actes insupportables, ceux qui en font une "complice". Elle ne veut plus laisser ces jeunes face à cette maltraitance quotidienne et oeuvre pour la "bientraitance".
C'est alors le début d'un long combat qui sera difficile et perturbant pour elle-même mais aussi pour sa famille et ses filles. Son objectif : faire évoluer les consciences et, surtout (le plus difficile) les institutions dans la prise en charge car "les personnes en situation de handicap sont des personnes de droit, non des objets de soins."

Mon ressenti :

Je remercie sincèrement les éditions Harper Collins pour cette lecture.

"Les enfants du silence : donner une voix à ceux qui n'en ont pas" est un récit percutant, dérangeant mais qui ne me surprend pas. Aujourd'hui, de plus en plus de dénonciations voient le jour, que ce soit dans les Ehpad ou dans d'autres institutions. Ici, il est question de maltraitance dans le monde du handicap des enfants.
Céline Boussié ne livre pas seulement un témoignage mais alerte aussi le plus grand nombre. En premier lieu, ce sont les familles concernées qu'il faut avertir et sensibiliser. Les proches sont les premiers touchés, pensant laisser leurs enfants entre de bonnes mains, rassurés par l'encadrement des équipes soignantes et éducatives. Si cela est sûrement le cas dans un bon nombre d'autres instituts, il en existe toujours qui profiteront de la faiblesse et du besoin des plus fragiles pour s'enrichir.
L'autrice est une lanceuse d'alerte, une des premières. Elle a menée le combat jusqu'au bout. Son souhait le plus cher est que tout le monde sache la vérité, que les institutions évoluent et que chaque personne handicapée soit bien traitée, avec dignité et bienveillance.
Les personnes accueillies dans les instituts ont des besoins. Ce ne sont pas de simples corps mais des êtres souffrants, certains sont peut-être non-verbaux, mais ont de profonds sentiments, ressentent de la douleur et de la tristesse et ont besoin d'être sécurisés en permanence. Leurs parcours difficiles en font des personnes dotées d'un grand cœur, ne demandant rien d'autre que d'être traitées simplement avec douceur, empathie, gentillesse et respect.

Les faits ont été dénoncés en 2015. Céline Boussié est sortie du silence tout en subissant d'énormes pressions et menaces. Elle n'a pas baissé les bras et a persévéré. D'autres ont essayé avant, en vain. Puis, elle a été poursuivie en justice par l'IME pour diffamation. Il fallait la faire taire, la discréditer. Mais la justice a tranché et l'a justement relaxée. Cette relaxe est un premier pas vers la reconnaissance de la maltraitance dans ces instituts. Comment de tels établissements peuvent être d'un côté si encadrés, et de l'autre si protégés ? Il est grand temps que les mentalités changent et Céline Boussié, par son combat juste et courageux, a permis de faire un grand pas en ce sens.

Un témoignage nécessaire et courageux.

L'auteur :

Céline Boussié est aide médico-psychologique. Elle est la première lanceuse d'alerte et se bat encore aujourd'hui contre la maltraitance et le non-respect de la convention relative aux droits des personnes handicapées. Elle est présidente d'association et est engagée politiquement.

1 commentaire :

  1. Merci beaucoup pour ce très beau retour de lecture. Bien à vous Céline Boussié.

    RépondreSupprimer