22 novembre 2017

Sensations fortes - Nancy Huston

Auteur : Nancy Huston
Editeur : Editions Actes Sud - Collection "Essences"
Genre : recueil de nouvelles - Littérature canadienne
Parution : 04 Octobre 2017   -   96 pages


Ma note :

Quatrième de couverture : 
"L'amour étant capable d'accomplir certains miracles, le jeune couple sain et sauf à la cabane, la bonne cabane, au bord du bon lac, et, quand ils sortent une clef. Encombrés de bûches, de sacs de couchage et de couvertures, ils s'engouffrent dans la petite maison en bois (c'est-à-dire, soyons clairs, en planches nues), et referment vite vite la porte pour que la neige ne s'y engouffre pas à son tour. 
Ils se regardent. Ils ne voient rien."
"Sensations fortes" est un recueil de nouvelles écrites entre 1975 et 1997 retraçant de simples moments d'une vie dans lesquels sont décrites des sensations ayant procuré une émotion.


Mon ressenti :

Ce recueil de nouvelles est un vrai régal à lire pour un moment de détente, parfait par un temps froid et pluvieux.
J'ai beaucoup aimé la texture, la douceur et la sobriété de la couverture du livre. Son touché "cocon" donne envie de se blottir au fond du canapé ou au lit et se laisser bercer par l'écriture de Nancy Huston quelques heures, sans être dérangé.

Dans ce livre, l'auteure décrit des tranches de vie, des courtes périodes de quelques heures qui ont procuré une émotion particulière ou un souvenir agréable. Nancy Huston prend pour toile de fond des souvenirs tels que les préparatifs des fêtes de fin d'années ou d'un départ en voyage de Noce. Certains ressentis sont évoqués à partir d'événements majeurs comme lors de la chute du mur de Berlin.
Nancy Huston se rappelle par exemple la chaleur d'une maison, la sérénité ou les odeurs d'un repas de Noël, le froid glacial lors d'un séjour dans une cabane au fond des bois canadien, le pressentiment d'une mauvaise nouvelle lors d'un appel téléphonique tardif en pleine nuit, se sentir vivant à l'annonce d'une maladie et accorder de l'importance à des gestes simples et habituels, ou encore le ressenti vécu lors d'une agression.
Les nouvelles sont très courtes et se lisent vite. Il n'y a pas d'intrigue particulière mais de simples sentiments, joyeux ou tristes, cherchant à toucher profondément le lecteur.

Un beau recueil qui se lit soit d'une traite, soit dès que l'on a quelques minutes de temps libre devant soi. Les histoires ne se suivent ni dans le temps ni dans l'espace. Il s'agit juste d'un petit moment de répit que s'offre le lecteur. Ce petit livre me rappelle la plume de Bronwen Wallace, une romancière canadienne qui a également cherché à procurer ce type de sensations dans son ouvrage intitulé "Si c'est ça l'amour".

L'auteur :

Nancy Huston est une écrivaine franco-canadienne née en 1953 à Calgary au Canada. Elle a vécu aux Etats-Unis et a fait ses études à l'Université de Cambridge. Elle s'installe ensuite en France, à Paris, à l'âge de vingt ans où elle poursuit ses études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Elle milite pour le droit des femmes et publie des textes dans des revues et des journaux.
Sa carrière de romancière débute en 1981 avec la publication de "Variations Goldberg". Suivront  une quinzaine de romans et nouvelles dont "Cantique des plaines" en 1993, "Instruments des ténèbres" en 1996, "Prodige" en 1999 ou "Le club des miracles relatifs" en 2016. Elle écrit également plusieurs pièces de théâtre entre 2002 et 2011.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire