19 novembre 2017

Trois baisers - Katherine Pancol

Auteur : Katherine Pancol
Editeur : Editions Albin Michel
Genre : Littérature française
Parution : 04 Octobre 2017   -   850 pages


Ma note :

"Trois baisers, trois baisers et l'homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles.
Ses sens s'affolent, il voit mille lucioles, des pains d'épices, des incendies..." (quatrième de couverture)
Un livre où le lecteur retrouve quasiment l'ensemble des personnages de l'auteure. Certains ont changé, d'autres se sont apaisés et sont plus à l'aise dans leur vie. On assiste à leurs retrouvailles, leurs évolutions et leur désirs. D'autres font leur apparition et prennent leur place dans l'histoire. Puis on s'embarque pour de nouvelles aventures.


Mon ressenti :

Avant de parler du nouvel ouvrage de Katherine Pancol, il est nécessaire de faire un petit rappel de sa dernière trilogie des "Muchachas" qui met en scène l'histoire de femmes combatives et courageuses. Dans les trois tomes, on retrouve certains personnages de la saga "Les yeux jaunes des crocodiles" en les mêlant aux nouveaux "arrivants" dans une nouvelle intrigue.
Dans la série des "Muchachas" on rencontre Stella Valenti, une jeune femme rebelle et meurtrie, marquée par la violence de son père qui la dominait et la violait durant de nombreuses années. Puis, il y a Léonie, sa mère, une femme battue et esclave de son mari depuis tant d'années, qui n'était plus que l'ombre d'elle-même.
A l'issue des trois tomes, Stella et Léonie se libérent de son emprise par la mort brutale de cet homme abominable. En parallèle, Stella se découvre une demi-sœur qui n'est autre que Joséphine Cortès, l’héroïne de la première saga de l'auteure.

Dans "Trois baisers", son nouveau roman, on continue de suivre les personnages des "Muchachas" avec 850 pages de pur bonheur de lecture. Pour ma part, ce nouveau livre était attendu avec impatience. Dès la date de parution annoncée, je l'ai notée dans mon agenda pour ne pas rater sa sortie en librairie. Et quelle joie ce fut lorsque je l'ai reçu en cadeau le soir-même 😘.
J'ai attendu ma semaine de vacances pour m'y consacrer pleinement...

Dès les premières pages on retrouve Stella, une jeune femme sensible et forte, en colère. Malgré la mort de son père, elle craint encore de le voir surgir brusquement devant sa porte. Elle peut toujours compter sur le soutien de Adrian, son compagnon, qui seul comprend son tempérament et sait l'apaiser.
Tom, leur fils, a bien grandi. Aujourd'hui collégien, il connaît son premier amour avec une élève qui va faire ressurgir un passé inattendu dans l'histoire de la famille Valenti.
Absorbant les chapitres les uns après les autres, on suit les nouvelles aventures de tout ce monde où s'entrecroiseront les destins de Hortense et de Gary avec quelques apparitions de Joséphine, de Zoé, d'Alexandre et de Junior.

En parallèle, l'auteure nous embarque également de New-York à Paris et nous fait découvrir le monde du stylisme et des défilés de mode, puis celui de la musique toujours aussi cher à Gary.

J'ai ainsi pu me plonger dans ce livre et en savourer chaque page avec plaisir. J'ai beaucoup aimé retrouver l'ensemble des personnages, suivre leur évolution. Les pages se tournent, les heures défilent sans que l'on s'en rende compte. Je me suis complètement imprégnée du récit, plusieurs rappels de la dernière saga sont évoqués de manière éparses lors de la lecture d'une manière très habile.
Le petit plus : un rappel de l'ensemble des personnages à la fin du livre que l'on peut lire avant de commencer la  lecture afin de se remettre dans le contexte.
Un seul regret : avoir terminé ce livre ! J'aurais bien continué à suivre leurs aventures, notamment les retrouvailles entre Joséphine et Stella. Peut-être y aura-t-il une suite...😏


L'auteur :

Katherine Pancol est née en 1954 à Casablanca. A 20 ans, elle est journaliste à Paris Match puis à Cosmopolitan. Son premier roman sort en 1979. Elle part ensuite s'installer à New York où elle suit des cours d'écriture à l'université de Columbia d'où suivront un certain nombre de romans. 10 ans plus tard, de retour en France, elle publie de nouveaux romans. Son succès arrive en 2006 avec "Les yeux jaunes des crocodiles" qui la propulse au sommet. Le manuscrit est traduit dans 31 langues. Il a été adapté au cinéma en 2014. Suivront le tome 2 "La valse lente des tortues" en 2008, et le tome 3 "Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi" en 2010.
Les trois tomes de sa deuxième trilogie des "Muchachas" sont publiés en 2014 aux éditions Albin Michel. Son dernier roman "Trois baisers" est publié en 2017.
En 2012, Katherine Pancol est promue officier des arts et des lettres.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire