20 décembre 2017

Candyland - Jax Miller

Auteur : Jax Miller
Editeur : Flammarion - collection "Ombres noires"
Genre : littérature américaine - polar
Parution : 30 Août 2017   -   576 pages


Ma note :

Pennsylvanie, Etats-Unis.
Sadie, ancienne Amish, est propriétaire d'une confiserie dans laquelle elle travaille. Son fils, Thomas, la trentaine, est retrouvé mort dans une grotte, assassiné par sa petite-amie. Dans cette petite bourgade reculée, l'enquête sur les circonstances du meurtre est menée par l'inspecteur Braxton. Au fil de l'histoire, Sadie rencontre Danny, le père d'Allison, la meurtrière de son fils. Alors que tout les oppose, ils vont se rapprocher et se soutenir, tous deux ayant "perdu" un enfant : l'un par la mort et l'autre par l'emprisonnement.
La recherche de la vérité et le poids du passé sont les ingrédients de cette intrigue qui se déroule dans une Amérique du Nord rurale touchée par la pauvreté et la drogue. Un roman noir et déroutant.


Mon ressenti :

Jax Miller est une écrivaine new-yorkaise qui publie des polars sombres. Son premier roman "Les infâmes" a été très salué par la critique avant de recevoir de nombreux prix. Son nouveau roman est une histoire sinistre. Au cœur d'une enquête policière, le mal-être des gens est palpable, l'ambiance est glauque et triste. "Candyland" est aussi la rencontre d'une mère et d'un père : deux êtres démunis face aux événements qui vont les rapprocher malgré les circonstances.
"Dans ce monde qui les étouffait, ils avaient la possibilité de partager leur malaise. Ils essayaient seulement de reprendre pied, mais au moins, ils ne le faisaient pas seuls."
L'intrigue se déroule dans les villes de Cane et de Cokesburry en Amérique du Nord, avec quelques passages dans le comté de Vinegan, lieu de vie Amish. Candyland est l'ancien parc d'attraction dans lequel Sadie tenait à l'époque un stand de sucreries avant de gérer sa propre boutique : "la maison en sucre". Cane est une ville minière proche de la montagne où la misère fait partie de la vie des habitants.

On rencontre une palette de personnages dont Sadie Gingerich qui a fui sa communauté lorsqu'elle s'est retrouvée enceinte à l'âge de 16 ans. L'identité du père de l'enfant reste mystérieuse tout au long du récit, mais sera révélée au bon moment...Sadie est une personne meurtrie par la vie. Elle a vécu des souffrances au plus profond de son âme et le meurtre de son fils est une nouvelle épreuve, cette douleur la déchire chaque jour un peu plus.
Thomas, son fils, 34 ans, était une personne respectable qui avait bien réussi sa vie, il était le propriétaire de la seule pharmacie de la ville. 
Danny, ancien prisonnier, est le père d'Allison et également le cousin de l'enquéteur Braxton. C'est un homme malheureux depuis le décès de sa femme. Il s'est occupé seul de sa fille avant de se retrouver lui-même condamné pour meurtre. Aujourd'hui, il est prisonnier de son passé. On ressent nettement son désir de repenti. Le jour de l'arrestation de sa fille, il est anéanti.
Allison est une jeune femme qui, en apparence, n'a rien d'une meurtrière. Après le drame, elle est rapidement arrêtée et enfermée. Tout au long du récit, il s'agira de trouver les causes de son acte.
Puis on fait encore la connaissance de l'officier Braxton. Il a grandi à Cokesburry, une ville où il a toujours vécu. Aujourd'hui, il occupe les fonctions d'enquêteur au commissariat de cette même ville. La découverte du crime survient la veille de son jour de départ à la retraite. Il prend à cœur cette enquête qui la lie à sa nièce. 

Avant le meurtre, Allison et Thomas étaient en couple, ils se connaissaient depuis le collège et étaient très amoureux. Le soir de l'assassinat, Thomas souhaitait présenter sa compagne à sa mère.
Avant leur rencontre, Allison était une jeune femme qui avait sombré dans la drogue, Thomas l'a pris sous son aile, il était "...peut-être le seul homme au monde qui ne la jugeait pas, et qui ne l'entraînait pas dans un puits de souffrance et de désespoir...".

Au fil des pages, on suit l'enquête policière ainsi que le rapprochement entre Sadie et Danny. Mais l'auteure retrace aussi le passé de ses personnages, leurs choix de vie, leurs actes et les conséquences qui en découlent. Elle revient progressivement en arrière, par petites doses, laissant le suspense s'installer. L'envie d'en savoir plus tient le lecteur en haleine jusqu'à la découverte d'une fin effroyable révélant des événements sombres, glauques des plus inattendus.
Les retours et flash-backs dans le passé pour comprendre tout le cheminement de l'histoire sont essentiels et écrits avec beaucoup de subtilités.

Abordant les thèmes de la pauvreté, de la violence et de la folie,
un livre profondément noir,
une histoire terrible et troublante.

L'auteur :

Jax Miller, de son vrai nom Ann O'Donnell, est une romancière américaine née à New-York. Elle vit aujourd'hui en Irlande. Son premier roman "Les infâmes" est paru en France en 2015 et a reçu le Prix Transfuge du meilleur polar étranger et le grand prix des lectrices Elle en 2016.
En 2017 "Candyland" est son deuxième roman. Tous deux ont été publiés aux éditions Flammarion dans la collection "Ombres noires".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire