25 mai 2018

La nouvelle vie de Kate Reddy - Allison Pearson

Auteur : Allison Pearson
Editeur : Editions Le Cherche Midi
Genre : Littérature anglo-saxonne
Parution : 03 Mai 2018   -   589 pages


Ma note :

Kate Reddy, mère au foyer, approche à grands pas de la cinquantaine, ce qui l'angoisse et l'horrifie au plus haut point. Face à ses enfants, deux adolescents sans scrupules, son mari, sa mère et ses beaux-parents qui font des leurs, sa vie n'est pas de tout repos. Son quotidien est dense et bien rythmé. Tout se gâte lorsqu'elle décide de retourner dans le monde du travail qu'elle a quitté sept ans plus tôt et que son ancien amant refait surface.
De l'humour et des fous-rires font partie de cette lecture rafraîchissante.


Mon ressenti :

Je remercie Babelio et les éditions Le Cherche Midi pour la découverte du dernier roman d'Allison Pearson.
Il y a une vingtaine d'années, j'ai été captivée par les romans de Helen Fielding avec "Bridget Jones", son héroïne trentenaire, en quête perpétuelle du grand amour. Ses aventures étaient écrites sous la forme d'un journal dans lequel Bridget racontait quotidiennement ses doutes, ses angoisses et sa vie de manière générale.
Allison Pearson reprend un peu le même schéma dans la construction de son récit. La seule chose qui diffère est qu'elle y raconte les tribulations d'une cinquantenaire déjà mère et épouse.

Kate vit en banlieue londonienne, dans une jolie maison toujours en travaux, avec Richard (son mari), Emily et Ben (ses deux enfants). Elle a mis sa carrière professionnelle entre parenthèses il y a quelques années pour se consacrer à sa  famille. Mais, aujourd'hui, Emily et Ben sont grands. Emily vit à l'ère des réseaux sociaux et passe tout son temps avec ses amies. Ben est un garçon heureux et autonome qui passe tout son temps avec ses jeux vidéos.
Richard chamboule tout le quotidien de la famille. Après avoir quitté son poste, il s'est lancé dans une formation de psychologue pour laquelle il doit lui-même se faire suivre et payer les séances, ce qui modifie considérablement leur train de vie. Kate décide alors de retourner travailler. Elle réalise que le monde du travail est un vrai parcours du combattant, surtout lorsque l'on a quarante-neuf ans (et des poussières...) et qu'il faut finalement mentir sur son âge pour espérer obtenir un entretien.
Et comme si sa vie n'était déjà pas assez compliquée, sa mère est hospitalisée, sa belle-mère perd la tête et son beau-père, dépassé, baisse les bras. L'arrivée de Jack, son ancien amant, n'arrange en rien les choses.

Aujourd'hui, être une femme n'est certainement pas de tout repos. Il faut assurer sur tous les fronts et Allison Pearson ne manque pas de le rappeler. Avec beaucoup d'humour, elle nous parle des problèmes hormonaux et de la libido qui changent avec l'âge, de l'engrenage des réseaux sociaux, de l'arrivée dans le monde du travail lorsque nous sommes au seuil du "demi-siècle".
J'ai beaucoup ri et je me suis reconnue dans de nombreuses scènes. Les thèmes évoqués sont totalement d'actualité. La plume de l'auteure est captivante malgré un roman de presque 600 pages qui peut faire peur. On y retrouve beaucoup d'anecdotes et de situations cocasses. 
C'est un livre léger, l'écriture est fluide et l'histoire hilarante. "La nouvelle vie de Kate Reddy" est une lecture que j'ai adoré, on ne s'ennuie à aucun moment.
"Il faut que je termine ce magnifique CV. Il ne manque plus que quelques points.
- Supervision des activités d'un important site hydroélectrique (lessives hebdomadaires,...)
- Implémentation d'un programme de support nutritionnel durable pour le personnel, en conformité avec les normes du secteur (ai toujours prévu de quoi grignoter pour les enfants dans la voiture en revenant de l'école, histoire d'éviter le pétage de plombs total,...)
- Sauvetage d'une société privée en péril grâce à un plan agressif de coupes et de dégraissage afin d'endiguer les risques de surcharge de la masse salariale (ai adopté le jeûne intermittent et repris la gym,...)
- Vigilance et efforts permanents en vue d'une consolidation jusqu'au fondement (léger rétrécissement des fessiers à force d'exercices de torture).
Si parmi les points ci-dessus certains vous paraissent vaguement frauduleux ou malhonnêtes, eh bien, je suis désolée, mais quels sont les termes que vous emploieriez pour décrire le fait que les femmes s'occupent des plus jeunes et des plus vieux, année après année, sans que rien de ce travail ne soit reconnu comme compétence ou expérience, ni même travail, d'ailleurs ?...Comme l'a dit Kerslaw, nous n'avons rien d'intéressant à offrir, à part tout ce que nous faisons et tout ce que nous sommes."
L'auteur :

Allison Pearson, de son vrai nom Judith Allison Lobbett, est née en 1960 à Carmarthen au Pays de Galles. Elle a travaillé dans le journalisme en qualité de chroniqueuse, de rédactrice, de critique puis de présentatrice télévisée. Elle publie son premier livre "Je ne sais pas comment elle fait" en 2002 (le premier tome de la série "Kate Reddy"), puis "Je pense que je t'aime" en 2010. "La nouvelle vie de Kate Reddy" est son troisième roman.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire