30 mai 2018

Les louves - Flore Balthazar

Auteur : Flore Barthazar
Editeur : Editions Dupuis - Collection Aire Libre
Genre : Roman graphique,  historique,  biographie
Parution : 23 Février 2018   -   200 pages


Ma note :

Belgique, La louvière, 1940.
L'armée allemande sévit dans toute l'Europe. La Belgique est vaincue en quelques jours. L'occupation nazie va durer quatre longues années durant lesquelles il va falloir vivre, survivre et garder espoir.
C'est l'histoire de Marcelle, Marie-Thérèse, Yvette, Marguerite ou Liliane, qui aspirent à un avenir libre. Nous suivons le parcours de ces femmes, leur quotidien et leurs choix de vie.

"Trop tard, les loups attaqués, les vieux loups fatigués, partiront au combat. Leurs louves se réfugièrent au fond des tanières, serrant contre elles leurs louveteaux."

Mon ressenti :

"Les louves" est un roman graphique retraçant l'histoire des femmes belges durant la Seconde Guerre mondiale. Flore Balthazar évoque plus particulièrement celle de son aïeule, Marcelle Balthazar, durant l'occupation et jusqu'à la libération. 

Marcelle vit à La Louvière, une commune belge située au sud de Bruxelles, avec ses parents, ses trois frères et sa sœur. Lorsque la guerre éclate, c'est une jeune fille de quinze ans. Dès 1939, son père est mobilisé puis emprisonné de longs mois dans un Stalag en Allemagne. Disposant de peu de nouvelles, toute la famille vit dans l'angoisse. Marcelle a alors l'idée de tenir un journal dans lequel elle écrit ses pensées et ses craintes. A La Louvière, on essaie de vivre normalement. Les enfants continuent d'aller à l'école, on sème des pommes de terre pour se nourrir, mais arrivent les restrictions, les arrestations et les bombardements.

"Les louves", c'est aussi l'histoire des femmes résistantes, notamment celle de Marguerite Clauwaerts, la maîtresse d'école. Le jour, elle enseigne aux enfants, la nuit elle distribue un journal clandestin, fait passer des informations et des armes. Ce personnage est inspiré de Marguerite Bervoets, une figure connue de la résistance belge durant la deuxième guerre mondiale.
"Partout, les loups de l'Est étaient vainqueurs. Ils étaient là pour rester. Certains s'en accommodèrent fort bien... D'autres entrèrent en lutte."
Avec des dessins de qualité aux couleurs légères, des textes et des dialogues précis allant à l'essentiel, l'auteure expose avec soin les souvenirs de sa grande-tante. J'ai trouvé touchant les quelques mots écrits par Marcelle Balthazar en préambule. L'insertion des véritables photographies d'époque de la famille Balthazar, et les quelques pages retraçant la biographie de Marguerite Bervoets à la fin font de ce livre un ouvrage exceptionnel.

  

Un beau témoignage historique 
mettant en honneur les femmes en résistance durant la guerre, 
"des louves prêtes à se battre pour vivre et à vivre pour être elles-mêmes".

L'auteur :

Flore Balthazar est une dessinatrice belge née en 1981 à La Louvière. Depuis 2004, elle collabore en qualité d'illustratrice à Planète Enfants et Planète Jeunes, journaux africains du groupe Bayard et au journal de Spirou depuis 2006. "Miss Annie" (2010) est son premier album. 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire