25 octobre 2019

L'envol du sari - Nicole Giroud

Auteur : Nicole Giroud
Editeur : Editions Les Escales - Domaine français
Genre : Littérature française
Parution : 03 Octobre 2019   -   272 pages


Ma note :

Je remercie les éditions Les Escales et Babelio pour cette lecture.

L'histoire...

Quentin, écrivain, manque cruellement d'inspiration en ce moment. En plein divorce, il doit faire face au décès de son père et a des problèmes de santé. Alors, il essaie de prendre du temps pour lui. C'est ainsi qu'il se rend à une exposition en hommage aux victimes du crash du Kangchenjunga sur le Mont-Blanc en 1966. L'avion, reliant Bombay à Londres, a explosé en plein vol. Ce sont les restes retrouvés sur les montagnes et les glaciers qui y sont exposés. Sur place, il y rencontre une femme, Anusha. En découvrant un sari rose parsemé d'oiseaux brodés d'or, celle-ci part précipitamment, confuse et déboussolée.  Ce sari était celui que sa mère portait le jour du drame.
Intrigué par cette rencontre, Quentin cherche à la revoir. C'est à Genève qu'ils se retrouvent. Anusha lui raconte alors son histoire. Celle qui lui servira de trame de fond pour son nouveau roman.


Le récit d'Anusha...

Anusha Gadirucha est une indienne d'origine parsie. Contrairement aux femmes de sa communauté, elle ne s'est jamais mariée, a fait des études et est aujourd'hui haut-fonctionnaire de l'ONU. Elle a grandi à Bombay dans une famille aisée. Sa vie prend un tournant lorsque sa mère décède dans le crash du Mont-Blanc. Anusha raconte l'histoire de cette femme, Rashna, reconnue pour sa beauté, son caractère rebelle et sa franchise. 

Rashna était vive et s'intéressait au monde qui l'entourait. Très bonne élève, son souhait le plus cher était d'étudier mais les femmes devaient se marier jeune, Rashna n'a pas échappé à la règle. Son mari est choisi par son père. Il est issu d'une bonne famille, éduqué mais beaucoup moins vivant. Rashna a dû apprendre à vivre avec cet homme qu'elle n'aimait pas, tenir une maison et faire ce qu'on attendait d'elle alors qu'elle aspirait à autre chose. 
Anusha évoque cette femme emprise de désir et de liberté, qui aimait se promener seule, lisait de la littérature érotique, rêvait de voyage et de passion. Son récit est relaté dans des lettres écrites à Quentin au gré de ses souvenirs. De son côté, Quentin rédige son roman à partir de ces écrits. Anusha les lit, les valide et le roman se construit. 

"Roman d'une femme qui a essayé d'être libre dans un monde clos".


Ce que j'en pense...

J'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait voyager. L'histoire de Rashna est surtout celle d'une femme à la recherche du bonheur et de liberté. Nous sommes en Inde dans les années 1950 et la femme a un tout autre rôle, quelque soit l'environnement dans lequel elle vit ou sa classe sociale. On se laisse facilement embarqué dans les souvenirs d'Anusha avec son éducation, sa culture et ses croyances. On visualise parfaitement les couleurs, on sent les odeurs, on ressent la chaleur pesante et humide de Bombay.
"L'envol du sari" est aussi un hommage aux victimes du crash mystérieux du Mont-Blanc, jamais élucidé à ce jour et toujours classé "secret défense". Un récit riche et très intéressant.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire