14 mai 2017

Juste avant le bonheur - Agnès Ledig 💗

Auteur : Agnès Ledig
Editeur : Albin Michel, et Pocket (en format poche)
Genre : Littérature française
Parution : 2 Mai 2013 (Albin Michel) et 2 Octobre 2014 (Pocket)   -   336 pages


Ma note : 💗

Julie, caissière dans un supermarché en Alsace, élève seule son fils. Un jour particulièrement difficile, elle rencontre Paul sur son lieu de travail. Ému par la jeune femme, il l'invite au restaurant.
Quelques jours plus tard, il lui propose de l'accompagner dans sa maison de vacances en Bretagne. Jérôme, le fils de Paul, trentenaire, fera parti du voyage.

Mon ressenti :

Agnès Ledig est un auteur que je souhaitais lire depuis longtemps. Elle commence à écrire en 2005 durant la maladie de son fils de 5 ans. Elle tient alors un bulletin hebdomadaire qui lui permet d'informer sa famille de l'évolution de l'état de santé de son enfant. Encouragée par le médecin de son fils, elle commence à publier ses textes. "Juste avant le bonheur" est son deuxième roman. L'ouvrage a eu d'excellentes critiques. Qualifié de bouleversant par de nombreux lecteurs dont j'ai lu les avis, le livre est défini comme "un hymne à l'espoir". 
L'histoire se déroule en Alsace (chez moi 😊), ce qui m'a encore plus motivé à la découvrir. Julie, 20 ans, a un petit garçon de 3 ans qu'elle aime plus que tout. "Lulu" (Ludovic) est son rayon de soleil. N'ayant pu continuer ses études en biologie moléculaire après être tombée enceinte très jeune, elle a dû trouver rapidement un emploi. Elle occupe alors un poste de caissière qu'elle déteste, son patron est affreux et ses collègues n'hésitent pas, pour certains, à la mettre dans l'embarras. Julie vit dans un petit logement avec son fils. Les fins de mois sont difficiles. Elle ne voit plus ses parents depuis sa grossesse. Sa vie va prendre un autre tournant le jour où elle croise la route de Paul.

Quinquagénaire aisé, Paul est fraîchement célibataire. Veuf très jeune, il s'est remarié deux fois. Sa deuxième femme vient de le quitter, pour son plus grand plaisir. Contrairement à Julie, sa situation est plus que confortable. Un jour, il rencontre Julie au supermarché du coin. Touché par cette jeune caissière qui essaie de dissimuler ses larmes, il prend l'initiative de l'inviter au restaurant. Tous deux vont alors faire connaissance, sympathiser et se raconter leurs vies respectives. Heureux de cette rencontre qui lui fait un bien fou, Paul propose à Julie de venir avec Lulu passer quelques jours de vacances en Bretagne dans sa villa de vacances. D'abord méfiante, Julie va finalement accepter. Pourquoi ? pour que son fils découvre la mer, le plaisir des vacances, les jeux de sable, tout ce qu'elle ne peut pas lui offrir. Alors, elle se lance et va faire confiance à cet homme qu'elle connaît seulement depuis quelques jours.
Jérôme, le fils de Paul, fera parti du voyage. Veuf depuis 3 mois depuis le suicide de sa femme, il est affreusement triste, broie du noir en continu et ne survit que grâce à son métier qui l'occupe longuement chaque jour. Surpris d'apprendre au dernier moment l'invitation de cette inconnue dans la maison de son père, il sera désagréable et bougon tout au long du voyage.

"Juste avant le bonheur" est l'histoire de la réunion de ces 3 personnages meurtris par la vie, un récit émouvant qui m'a complètement emporté. Car, durant ces deux semaines de vacances, Julie, Paul et Jérôme vont redécouvrir les plaisirs simples de la vie: se balader au bord de l'eau, jouer avec Lulu, cuisiner ensemble et dîner, chanter, rire. Ensemble, ils vont retrouver un soupçon de bonheur dans ce séjour. Agnès Ledig débute l'écriture du roman en nous définissant la "coalescence" :


Cette dernière définition décrit parfaitement leur histoire: c'est bien leur rapprochement qui va procurer à ces individus une nouvelle joie de vivre.....jusqu'au drame.
Agnès Ledig, après nous avoir embarqué dans un récit positif plein de vie, nous emmène au plus profond de notre âme. Un drame affreux va se produire et la lecture de ces pages a été pour moi difficilement supportable (et franchement, je n'ai pas la larme facile...). Pour surmonter le malheur et réapprendre à vivre, Julie sera merveilleusement bien entourée, puis un nouvel espoir surviendra...

"Juste avant le bonheur" est un récit plein d'optimisme. Les personnages sont profondément humains et touchants. L'auteur nous transmet un vrai message: il faut profiter du moment présent. Dans plusieurs passages de l'histoire, on retrouve un proverbe arabe "Ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle".
Agnès Ledig écrit avec beaucoup de douceur et de finesse. Entre dialogues simples, profonds et de jolies métaphores, son récit est très beau.
"Quand on vit un grand malheur dans sa vie, on a l'impression que le regard des autres ne nous autorise pas à être joyeux, alors que tout au fond de soi, on sent que c'est cela qui permet de se maintenir en vie. Un proverbe japonais dit "le bonheur va vers ceux qui savent rire"."
Un roman qui provoque toute une palette d'émotions.
 Une très belle lecture, profonde, touchante et bouleversante, avec une belle leçon de vie.

L'auteur :

Agnès Ledig est née en 1972. Maman de trois enfants, elle a d'abord exercé la profession de sage-femme et a commencé à écrire après le décès de son fils "pour renouer avec les bonheurs simples de la vie". Elle publie successivement "Marie d'en haut" en 2011 qui a reçu le prix coup de cœur des lectrices Femme actuelle, "Juste avant le bonheur" en 2013 qui remporte le pris Maison de la Presse et "Pars avec lui" en 2014. En 2016, elle écrit "Mon guide gynéco" en collaboration avec le gynécologue Teddy Linet, puis la même année sort son roman "On regrettera plus tard".
"De tes nouvelles", son dernier ouvrage, est paru le 1er Mars 2017.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire