09 juillet 2017

La délicatesse - David Foenkinos

Auteur : David Foenkinos
Editeur : Gallimard collection Folio
Genre : Littérature française
Parution : 7 Mai 2014   -   224 pages


Ma note :

Nathalie et François se rencontrent dans une rue à Paris. Ils prennent un café ensemble, tombent amoureux et ne se quittent plus. Au bout de deux années d'amour sans nuage, ils se marient. Mais, un matin, Nathalie reçoit un appel téléphonique qui va tout faire basculer : François, parti courir plus tôt dans la matinée, s'est fait renverser par une camionnette. Il est à l'hôpital et ses chances de survie sont minimes.


Mon ressenti :

"La délicatesse" est un roman qui nous conduit sur le terrain du deuil et de la reconstruction. Comment vivre sans l'être aimé ?
Au décès de François, Nathalie a du mal à surmonter sa peine. Comment reprendre sa vie quotidienne seule alors que tous les souvenirs sont là, partout autour d'elle ? Chaque élément de sa vie quotidienne lui rappelle son mari : les objets de leur appartement, les photos, même une chanson qui passe à la radio. Et puis, il y a Paris, ses rues et ses restaurants, des lieux qui lui remémorent un instant de leur bonheur.
Nathalie finit par reprendre son travail et un semblant de vie sociale. Son ami Charles (qui est aussi son patron) en profite pour lui faire des avances mais elle l'éconduit gentillement.
Ses journées sont toujours rythmées de la même façon. Au bout de trois ans, elle réalise que pour se reconstruire et pour avancer, il faut se séparer des souvenirs.

Sur son lieu de travail, elle sympathise avec Markus, un collègue suédois. 
Markus est un homme introverti, peu sûr de lui, venu s'installer en France après une déception amoureuse qui l'a fragilisé. Il a un physique quelconque, mais son humour et sa manière de penser intriguent Nathalie qui se rapproche de lui.  Avec Markus, elle retrouve le sourire, c'est un homme qui lui fait du bien. Leur rapprochement va progressivement se remarquer au sein de l'entreprise et cette relation hâtise la jalousie de Charles...

"La délicatesse" est un petit roman court qui se lit vite. Avec humour et tendresse, l'auteur raconte l'histoire de deux êtres un peu perdus que tout oppose en apparence.
Il n'y a pas d'intrigue particulière. David Foenkinos utilise beaucoup de citations tout au long du récit.
Abordant des thèmes difficiles, il raconte avec délicatesse l'histoire de Nathalie, une histoire simple et touchante.

Un roman qui fait du bien.
Un moment de lecture agréable.
Des personnages attachants et humains.

L'auteur :

David Foenkinos est un romancier français né en 1974 à Paris. Il étudie les lettres à la Sorbonne et la musique dans une école de jazz. Il devient professeur de guitare avant de se tourner vers l'écriture en 2002. Depuis cette date, il a publié treize romans dont "Le potentiel érotique de ma femme" (2004), "Nos séparations" (2008), "Les souvenirs" (2011), "Je vais mieux" (2013), "Charlotte" (2014) et "Le mystère Henri Pick" (2016). La plupart de ses œuvres ont été traduites à l'étranger.
"La délicatesse" a été traduit dans quarante langues et a obtenu dix prix littéraires dont le prix Renaudot, le prix Goncourt, le prix Femina, le prix Médicis et le prix Interallié. Le livre a été adapté au cinéma en 2011, produit par David Foenkinos, lui-même, et par Stéphane Foenkinos, son frère.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire